Pioneering diagnostics

Sida et hépatite

bioMérieux développe une gamme de tests de diagnostic du sida et de l'hépatite, deux problèmes majeurs de santé publique. Ces tests permettent d'améliorer la prise en charge des patients qui en sont atteints.  

Sida, hépatite : qu'est-ce que c'est ?

  • Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) infecte les cellules du système immunitaire, les détruit ou les rend inefficaces. Cela se traduit par une détérioration progressive du système immunitaire, qui ne peut plus lutter contre les infections.
    Le terme de "sida" s’applique aux stades les plus avancés de l’infection à VIH, définis par la survenue de l’une ou de plusieurs infections opportunistes sévères ou cancers.
  • L'hépatite est une inflammation du foie qui peut être aigüe ou chronique. Elle peut avoir de nombreuses causes : infectieuse, toxique (alcool) ou médicamenteuse. Les principaux agents responsables de l’hépatite infectieuse sont les virus de l’hépatite A, B, C et E. Un problème hépatique peut avoir des conséquences graves sur la santé du patient.

Enjeux de santé publique

  • D’après les données de l’Onusida 2017, on recense dans le monde :
    • 36,7 millions de personnes vivant avec le VIH en 2016 ;
    • 20,9  millions de personnes suivant un traitement antirétroviral en juin 2017 ;
    • 1,8 millions de personnes nouvellement infectées par le VIH en 2016 ;
    • 1 million de personnes décédées de maladies liées au sida en 2016.
  • L’hépatite A est présente dans le monde entier, en particulier dans les pays dont les conditions socio-économiques sont difficiles. Elle est bénigne, n’entraîne pas de maladie hépatique chronique et est rarement mortelle, mais peut provoquer des symptômes débilitants et une hépatite fulminante.
  • L’hépatite B est l’une des maladies sexuellement transmissibles les plus répandues et les plus meurtrières dans le monde, touchant particulièrement les régions du Pacifique occidental et de l’Afrique. Selon l'OMS, environ 257 millions de personnes souffrent d'une infection chronique par le virus de l’hépatite B et plus de 800 personnes sont décédées en 2016 des suites d’une infection par le virus de l’hépatite B, notamment de cirrhose ou de cancer du foie.
  • L'hépatite C peut entraîner une infection hépatique aiguë et une infection chronique, dont la gravité est variable. Elle est une cause majeure de cirrhose et de cancer du foie et touche 71 millions d’individus. Environ 399 000 personnes décèdent de l'hépatite C chaque année.
  • L’hépatite E peut être transmise par voie oro-fécale via de l’eau contaminée dans les pays à ressources limitées mais également par la consommation de viande insuffisamment cuite. Selon l’OMS, il est estimé qu’un tiers de la population mondiale a été exposé à cette infection et près de 57 000 morts sont recensées chaque année.

Le rôle du diagnostic in vitro

Les tests de diagnostic jouent un rôle essentiel. 

  • Dans le cas des infections par le VIH et le sida, le dépistage précoce permet d’apporter les meilleurs soins aux patients et de lutter contre la propagation du virusLes immunoessais disponibles détectent des anticorps dirigés contre le VIH et/ou l'antigène p24 dans le sang des patients, ce qui permet un diagnostic plus précoce de l’infection. bioMérieux propose également un test de biologie moléculaire pour le suivi de la charge virale VIH. La biologie molécualrie est utilisée pour suivre l'évolution d'un patient avant et après la mise sous traitement afin qu’il bénéficie d’un traitement mieux adapté et d’une détection rapide de la résistance au traitement.
    Plus d'information sur notre gamme pour le dépistage et la prise en charge du virus du sida.
  • Dans le cas des hépatites, les tests biologiques servent à mettre en évidence des signes d’atteinte hépatique (augmentation du taux sanguin d’enzymes hépatiques). Ils comprennent également les tests virologiques tels que la recherche d’antigènes et/ou d’anticorps et les détections de charges virales par biologie moléculaire. Ils permettent de confirmer le diagnostic d’hépatite virale, de donner dans certains cas des indications évolutives à moyen terme et d’effectuer le suivi du traitement.
    Plus d'informations sur notre gamme complète pour le diagnostic des hépatites.
 

bioMérieux engagée pour l'accès à un dépistage innovant  

bioMérieux s’engage pour favoriser l’accès à l’innovation en matière de dépistage du VIH à tous les types d’établissements et systèmes de soins. La Société a ainsi été la première à proposer un protocole spécifique effectué sur papier buvard et marqué CE pour le suivi de la charge virale, adapté aux zones reculées ayant des ressources limitées. La technique « Dry Blood Spot » consiste à déposer un échantillon sanguin sur un papier buvard et ne nécessite pas de réfrigération. Les échantillons peuvent être prélevés dans les dispensaires locaux, sans avoir recours à un laboratoire ou à des techniciens qualifiés.