Pioneering diagnostics

Les infections liées aux soins

Très impliquée dans la lutte contre les infections liées aux soins, bioMérieux propose une offre complète aux professionnels de santé en matière de prévention, de surveillance et de diagnostic.
 

 

bioMérieux est un acteur de premier plan dans la lutte contre les infections liées aux soins. La Société travaille en étroite collaboration avec les professionnels de santé dans les 3 domaines du contrôle des infections liées aux soins :

  • La prévention : dépistage des patients à risques d’infections nosocomiales et contrôle de l’environnement ;
  • La surveillance : gestion de l’information (alertes, études épidémiologiques…) ;
  • L’intervention : diagnostic des infections liées aux soins et gestion des épidémies.

Les tests de diagnostic sont essentiels au succès de la lutte contre ces infections. Ils contribuent à :

  • La baisse ou la stabilisation du nombre d’infections liées aux soins ;
  • Une prise en charge et un traitement appropriés ;
  • La mise en place d’actions de prévention ;
  • L’amélioration à long terme de la qualité des soins et de la sécurité des patients ;
  • La réduction des durées d’hospitalisation et donc des coûts hospitaliers.

 

 Focus sur Clostridium difficile

Avec ses tests VIDAS® (VIDAS® CD A&B et VIDAS® GDH), CHROMID®, le panel Gastro-Intestinal BIOFIRE® FILMARRAY® et la suite logicielle BIOMÉRIEUX EPISEQ®,  bioMérieux propose une offre de produits étendue pour le diagnostic de Clostridium difficile, depuis la culture à l’identification à la surveillance épidémiologique, en passant par la détection directe de toxine.

Cette bactérie est :

  • la principale cause infectieuse de diarrhées nosocomiales chez l’adulte, notamment chez les personnes âgées ;
  • très contagieuse ;
  • complexe à diagnostiquer ;
  • potentiellement mortelle, avec un taux de mortalité élevé, souvent supérieur à 15 %*.

Elle est considérée par le CDC (Center for Disease Control and prevention) comme « menace de première importance pour la santé publique ».

Le diagnostic des infections à C. difficile est donc une étape clé pour améliorer l’état de santé des patients. En outre, un diagnostic précis et rapide permet d’endiguer les transmissions et épidémies dans les hôpitaux et de réduire les coûts élevés de telles maladies.

* Mitchell et al, 2012.