Agir contre les épidémies dans les pays à ressources limitées

bioMérieux est présente de longue date dans les pays à ressources limitées. Les équipes de la Société sont mobilisées dans des programmes de recherche et des actions sur le terrain afin d’apporter une réponse adaptée au risque épidémique.

Mobilisés contre la peste à Madagascar

bioMérieux poursuit sa collaboration avec l’Institut Pasteur de Madagascar dans la lutte contre la peste à travers le suivi d’une étude initiée en 2018 visant à améliorer le diagnostic de cette maladie endémique. L’étude clinique, financée par bioMérieux en collaboration avec l’Institut Mérieux, porte sur le diagnostic de la peste avec le test BIOFIRE® FILMARRAY® Global Fever Panel RUO (réservé à une utilisation en recherche uniquement) développé par BioFire Defense.

La Société a également soutenu le 13e Symposium international sur Yersinia du 16 au 19 septembre à Madagascar, premier événement sur le genre Yersinia organisé en Afrique. La peste, zoonose transmise par les puces et causée par le bacille Yersinia pestis, a été responsable de trois pandémies ayant entraîné des millions de morts et est toujours endémique en Asie, en Amérique et en Afrique.

Active pour améliore le diagnostic des maladies infectieuse en Haïti et au Cambodge

bioMérieux poursuit son soutien au diagnostic des maladies infectieuses dans les pays à ressources limitées à travers des dons de réactifs.

  • En Haïti, la Société a fait don de panels BIOFIRE® FILMARRAY® Gastro-intestinaux aux centres Gheskio pour améliorer le diagnostic des infections gastro-intestinales.
  • Au Cambodge, elle a fait don de panels BIOFIRE® FILMARRAY® Méningite-Encéphalite et Respiratoires à l’hôpital pédiatrique d’Angkor (Angkor Children Hospital) dans le but d’améliorer le diagnostic des enfants accueillis aux urgences présentant une suspicion d’infection neuro-méningée ou respiratoire.

Engagée pour améliorer le diagnostic des fièvres pédiatriques

bioMérieux apporte son soutien à un programme de recherche sur les fièvres pédiatriques dans les zones rurales de six pays d’Asie du Sud-Est développé par le Mahidol Oxford Tropical Medicine Research Unit (MORU, Faculté de Médecine Tropicale, Bangkok, Thaïlande), à travers le don de systèmes BIOFIRE® FILMARRAY® et de panels Respiratoires. Le contrat a été signé en décembre 2019 et l’inclusion des patients est programmée en 2020.