Passer au contenu principal

Émissions de CO2 : bioMérieux passe à l'énergie renouvelable

IInitiée il y a 15 ans sur le site de Grenoble, la pose de panneaux photovoltaïques sur nos sites s’est accentuée ces cinq dernières années pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre.

Nous avons adopté une stratégie Climat en 2015, révisée en 2021, avec pour ambition de réduire nos émissions de gaz à effet de serre. 

Une telle ambition nécessite des plans d’actions importants de décarbonation de nos approvisionnements en énergie. Entre autres actions réalisées ces 10 dernières années, des panneaux photovoltaïques ont été installés sur 6 de nos entités, permettant dans certains cas de couvrir 20 % des besoins  en électricité.  

5 000 m2 d’ombrières photovoltaïques couvrant les parkings du site sont en cours d’installation. Elles vont permettre de produire 1 GWh par an, soit près de 20 % de la consommation annuelle du site en électricité, mais aussi d’améliorer la qualité de vie au travail en apportant un confort supplémentaire auprès des collaborateurs, qui pourront stationner leur véhicule à l’abri.

Le toit du site bioMérieux Australie Nouvelle Zélande a également été équipé de panneaux solaires pour tirer parti des 300 jours d'ensoleillement de Sydney. Cette installation de 460 m2 compensera une partie de la consommation d'électricité du site.

Depuis décembre 2009, une partie de l’électricité nécessaire au site nord-américain de Durham est assurée par 2000 mde panneaux solaires. Cette initiative permet de produire 150 000 kWh annuellement.

65 m2 de panneaux solaires ont été installés fin 2017 sur les toits du site (Applied Maths Belgique). Le site encourage l’usage de voitures électriques ou hybrides et a installé des bornes de recharge pour les véhicules de ses collaborateurs (et des riverains moyennant paiement de l’électricité chargée). Aujourd’hui, ces panneaux couvrent environ un quart de la consommation totale du site.

Installés en 2005, 100 m² de panneaux solaires sur les toits du site de Grenoble produisent depuis chaque année une partie des besoins en électricité du site (18.5 MWh d’électricité en 2020).

Plus de 5 000 m2 de panneaux solaires recouvrent plus de 400 places de parking du nouveau bâtiment de BioFire Diagnostics. Ces panneaux produisent 1,3 mégawatt d'électricité, soit environ 10 % de la consommation annuelle du site !

1 300 m2 de panneaux solaires ont été installés et raccordés fin décembre sur les pelouses du site, en attendant une seconde phase en 2021 autour de la future extension d’IDC 2040. Consommés directement sur place, les kWh générés permettront de couvrir 12 % des besoins en électricité du site.

#WeArebioMérieux

#WeActForAPositiveImpact


PARTAGER CET ARTICLE