Passer au contenu principal

Le développement d'un vaccin, qui peut avoir un impact positif sur la santé publique et les individus, est un processus complexe. Les tests de contrôle qualité sont essentiels à chaque étape, du développement initial à la production à grande échelle, pour garantir que les vaccins sont aussi sûrs que possible. Il existe différents types de tests qui répondent à différents objectifs, et il existe également différents types de tests qui sont nécessaires en fonction du type de vaccin produit.

Détection des mycoplasmes pour la production de vaccins cellulaires

La plupart des vaccins sont préparés sur culture cellulaire, dans lesquels une version affaiblie ou inactivée de l'agent pathogène est cultivée à l'intérieur de cellules en laboratoire. Le vaccin contre la grippe en est un exemple : le virus est cultivé à l'intérieur de cellules d'œufs de poule. Étant donné que la production fait appel à des processus biologiques plutôt que synthétiques, des mesures de contrôle de la qualité doivent être prises pour éviter que les cellules (et donc le vaccin) ne soient infectées par des agents pathogènes étrangers.

Les mycoplasmes sont à cet égard particulièrement préoccupants. Il s’agit d’un type de bactéries dépourvues de paroi cellulaire, ce qui les rend résistantes à de nombreux types d'antibiotiques. Pour atténuer cette menace, des procédures de contrôle de la qualité et des tests spécifiques ont été mis au point pour prévenir la contamination et la détecter rapidement si elle se produit. Le processus de contrôle permet aux entreprises de détecter des produits contaminés afin d’éviter leur commercialisation.

 Contrôle de qualité des vaccins COVID-19 à ARN messager

Les nouveaux vaccins COVID-19 à ARNm, en revanche, sont produits de manière totalement différente. Ils utilisent des processus synthétiques au lieu de processus biologiques basés sur la culture cellulaire. De ce fait, la contamination par les mycoplasmes n'est pas un problème - aucune cellule n'étant utilisée, il n'y a rien qu'ils puissent infecter. Cependant, les vaccins, y compris les vaccins à base d'ARNm, peuvent subir d’autres types de contaminations.

La contamination peut provenir de diverses sources, notamment de l'air, de l'eau, des surfaces des équipements et même du personnel. C'est pourquoi les entreprises appliquent des pratiques strictes de contrôle de la qualité et maintiennent des environnements de production stériles. La surveillance de l'environnement aide les entreprises à contrôler la stérilité de leurs installations de production. Des analyses régulières de l'air, de l'eau et des surfaces peuvent servir de système d'"alerte précoce" et permettre de détecter les contaminants avant qu'ils n'atteignent les produits. En outre, d'autres types de diagnostics testent directement les composants du vaccin et le produit final pour détecter toute contamination.

Comment les mesures de contrôle de la qualité pour la production de vaccins sont-elles élaborées ?

Les entreprises ne mettent pas en place ces mesures de contrôle de la qualité de leur propre chef, elles appliquent une réglementation très stricte. Les organismes de réglementation compétents, tels que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis ou l'Agence européenne des médicaments (EMA), jouent un rôle essentiel dans le processus de développement et de production des vaccins. Dès le début, les experts des organismes de réglementation examinent les documents et les données de contrôle de la qualité des scientifiques de l'entreprise et de l'institution qui travaillent à la mise au point du vaccin, puis continuent de le faire à des points de contrôle tout au long du processus. Le processus d'examen permet d'orienter, de définir et de valider les mesures de contrôle de la qualité appropriées pour le vaccin.

Des approches similaires sont également à l'œuvre dans les organismes de réglementation d'autres pays, ce qui signifie que chaque vaccin et processus de production est finalement examiné par plusieurs organismes de réglementation. Cette approche en équipe signifie que plusieurs scientifiques de chaque organisation impliquée sont en mesure d'examiner tout ce qui concerne le vaccin - de la recherche préliminaire sur les candidats vaccins, aux essais cliniques et à la production à grande échelle.

Les efforts déployés pour garantir la sécurité et l'efficacité des vaccins sont minutieux et multidimensionnels. Même si le développement, les essais cliniques et la production des vaccins COVID-19 se sont déroulés à un rythme sans précédent, le volume des ressources impliquées - financières et scientifiques - était également sans précédent. En fin de compte, tout le monde a intérêt à ce que les vaccins soient efficaces, ce qui signifie qu'il y a une énorme pression - et la volonté - de faire les choses correctement.

 

Les opinions exprimées dans cet article ne sont pas nécessairement celles de bioMérieux.


SHARE THIS:

  • Pharma QC