Fidèle à sa mission de contribuer à l’amélioration de la santé publique mondiale, bioMérieux met son savoir-faire au service d’une médecine ouverte sur le monde et accessible au plus grand nombre.

 

Deux fondations pour agir partout dans le monde

 

bioMérieux soutient les actions de la Fondation Mérieux, reconnue d’utilité publique, et de la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux, placée sous l’égide de l’Institut de France. Depuis de nombreuses années, bioMérieux soutient l’action de ces fondations dont l’objectif est de lutter contre les maladies infectieuses affectant les pays défavorisés en renforçant leur potentiel de biologie clinique.

L’année 2010 a vu l’engagement de bioMérieux, aux côtés des Fondations Mérieux et de l’Institut Mérieux, dans un programme de grande ampleur à long terme en Haïti, pour contribuer à la reconstruction de ce pays dévasté par le séisme de janvier.

Différentes actions ont ainsi été mises en œuvre pour restaurer les capacités de biologie clinique, améliorer les soins et venir en aide aux femmes et aux enfants haïtiens.

 

bioMérieux a en particulier remis en opération le laboratoire de biologie clinique et de recherche P2/P3 du GHESKIO*, partenaire historique de la Fondation Mérieux en Haïti, dédié à la lutte contre le Sida. Ce laboratoire, endommagé par le séisme, est aujourd’hui à nouveau fonctionnel et peut ainsi répondre aux besoins de santé publique majeurs générés par la catastrophe et amplifiés par les épidémies.

 

Les actions de la Fondation et de bioMérieux ont également permis d’augmenter les capacités de diagnostic de la tuberculose de ce laboratoire et de lui apporter un support en bactériologie par des formations sur le choléra ainsi qu’un projet d’étude de l’étiologie de la pneumonie.

 

Dans le cadre de l’aide que la France va apporter à l’Hôpital de Port-au-Prince, entièrement détruit par le tremblement de terre, bioMérieux s’est également engagée à reconstruire son laboratoire de biologie clinique ainsi qu’à fournir les équipements de diagnostic nécessaires. Un laboratoire modulaire équipé a ainsi été livré en Haïti début 2011.

 

Grâce au soutien financier de l’Institut Mérieux et de bioMérieux, les Fondations ont également mis en place des formations diplômantes en biologie pour les techniciens de laboratoires, en partenariat avec l’ESTBB** et l’Université Catholique de Lyon. Elles ont renforcé les programmes de micro-crédit déjà existants avant le séisme à destination des femmes séropositives et créé des maisons d’enfants.

 

Enfin, en 2010, l’Institut de France a remis, au nom de la Fondation Christophe et Rodolphe Mérieux, le Prix Christophe Mérieux, d’un montant de 500 000 euros au Professeur Jean William Pape, fondateur des Centres GHESKIO pour son action exemplaire dans la lutte contre les maladies infectieuses en Haïti.

* GHESKIO : Groupement Haïtien d’Etudes du Syndrome de Kaposi et des Infections Opportunistes
** ESTBB : Ecole Supérieure de Biologie - Biochimie - Biotechnologie

Soutien à de nombreuses organisations internationales

 

bioMérieux collabore avec des organisations internationales (Fondation Bill Clinton, Nations Unies, Banque Mondiale, Global Business Coalition, Commission Européenne) en soutenant diverses initiatives (financements de projets de recherche, financements de programmes internationaux…).  Par ces diverses collaborations, bioMérieux souhaite soutenir une médecine ouverte sur le monde et accessible au plus grand nombre.