Pioneering diagnostics

Mécénat de solidarité

Acteur de santé publique dans le monde entier, bioMérieux met le patient et plus largement les personnes au cœur de son action. Consciente de sa responsabilité sociétale, notre Société apporte son soutien à de nombreuses initiatives.

Soutien à de nombreuses organisations internationales

bioMérieux collabore avec des organisations internationales (Fondation Bill Clinton, Nations Unies, Banque Mondiale, Global Business Coalition, Commission Européenne) en soutenant diverses initiatives (financement de projets de recherche, financement de programmes internationaux…).

Soutien aux initiatives locales

Au-delà de la politique de mécénat industriel de bioMérieux, les équipes des filiales s’engagent également dans des actions humanitaires au niveau de leur pays, avec de nombreuses initiatives menées en partenariat avec différentes ONG locales.

Les partenariats avec les associations locales ci-dessous sont des exemples de l'engagement de bioMérieux auprès des acteurs associatifs en région lyonnaise.

Association Sport dans la Ville - France 

Depuis 2007, bioMérieux est partenaire de l’association Sport dans la Ville, qui a pour but de favoriser l’insertion sociale et professionnelle des jeunes issus de quartiers sensibles grâce au sport. L’engagement de bioMérieux se traduit notamment par le parrainage et l’accueil de jeunes de l’association au sein des différents départements de la Société. 

Institut Télémaque - France

En 2014, bioMérieux a initié un partenariat avec l’Institut Télémaque qui s’est donné pour mission de relancer l’ascenseur social en parrainant des jeunes méritants, désireux de réussir leurs études. Ainsi, la Société a financé, pour l’année scolaire 2015-2016, l’accompagnement de 16 jeunes sélectionnés par l’Institut Télémaque.

Les filiales de bioMérieux mettent elles aussi en place des actions de solidarité au niveau local.

Apprentissage - Afrique du Sud

En Afrique du Sud, bioMérieux a établi un partenariat avec l’entreprise de formation Skill Tech Solutions pour former 23 personnes sans emploi en 2018, dont certaines sont en situation de handicap. Ce programme d’apprentissage a démarré en février pour une durée de 12 mois.