Pioneering diagnostics

bioMérieux lance un nouveau test VIDAS® EBV pour le diagnostic de la mononucléose infectieuse

30 Juin 2009

Marcy l'Etoile, France - 30 juin 2009. bioMérieux, acteur mondial dans le domaine du diagnostic in vitro, lance aujourd’hui un nouveau test automatisé, VIDAS® EBV, destiné à la détection du virus d’Epstein-Barr (EBV), responsable de 80 % des cas de mononucléose infectieuse, encore appelée « Maladie du baiser » en raison de sa transmission salivaire.

La mononucléose infectieuse (MNI) provoque une grande fatigue chez les patients, qui peut durer plusieurs mois. Ce test est particulièrement utile pour les médecins, en raison de la similarité des symptômes avec d’autres maladies infectieuses (angine à streptocoques, toxoplasmose, rubéole, etc.) ou non-infectieuses. De plus, il permet d’éviter l’administration inappropriée d’antibiotiques. Pour éviter des complications rares mais sérieuses, les médecins peuvent aussi prodiguer des conseils hygiéno-diététiques à leurs patients.

Conçu par la Recherche et Développement de bioMérieux à partir d’une technologie propriétaire, le test VIDAS EBV nécessite trois marqueurs1, devant être utilisés conjointement pour rechercher les anticorps spécifiques et définir le stade de l’infection. Il a été développé sur la plateforme VIDAS, reconnue pour sa robustesse et sa fiabilité. Marqué CE, il donne un résultat rapide en 40 minutes. Il complète le panel VIDAS déjà disponible pour la détection de la toxoplasmose et des infections à cytomégalovirus, deux pathologies présentant les mêmes symptômes que le virus d’Epstein-Barr.

« La mononucléose infectieuse est une maladie fréquente, qui nécessite un diagnostic précis » déclare Stéphane Bancel, Chief Executive Officer de bioMérieux. « Fort de 23 000 instruments VIDAS et mini VIDAS installés chez nos clients, ce test innovant est mis à disposition d’un grand nombre de médecins à travers le monde. Il illustre une fois de plus la capacité d’innovation des équipes R&D de bioMérieux ».

La mononucléose infectieuse touche principalement les adolescents : selon le CDC2, plus de 40% des 10-19 ans sont infectés par le virus d’Epstein-Barr. Elle se transmet par la salive, et le malade, après une période d’incubation de 2 à 7 semaines, peut rester contagieux pendant 18 mois. 

1. Recherche d’anticorps type VCA IgM pour détecter les infections récentes, recherche d’anticorps VCA/EA IgG, et recherche d’anticorps EBNA IgG pour détecter les infections plus anciennes.
2. CDC : Centers for Disease Control aux Etats-Unis

A propos de VIDAS®

Avec près de 26 000 systèmes installés dans le monde (dont 23 000 dédiés aux applications cliniques et 3000 dédiés aux applications industrielles), VIDAS® et sa version compacte mini VIDAS constituent la deuxième base installée mondiale en immunoessais. Ce sont des instruments multiparamétriques utilisant la technologie ELFA (Enzyme Linked Fluorescent Assay), basés sur un concept de test unitaire prêt à l’emploi. Les analyses peuvent être lancées en série ou de manière individualisée. Lancée en 1992, la gamme de produits VIDAS est reconnue pour sa qualité et sa fiabilité. Le menu VIDAS comprend désormais 91 paramètres dans le domaine clinique couvrant une large gamme de pathologies humaines : identification et quantification des bactéries, des virus et des parasites, des anticorps mesurant la réponse immunologique à une infection telle que le SIDA et de différentes protéines circulant dans le sang, des marqueurs de certaines pathologies cardiovasculaires ou de certains cancers, des réponses inflammatoires, et des dysfonctionnements hormonaux. Une partie du menu VIDAS est dédiée au diagnostic d’urgence, avec notamment le test VIDAS® D-Dimer ExclusionTM, reconnu comme le test de référence pour l’exclusion du diagnostic des thromboses veineuses profondes et des embolies pulmonaires, et le test VIDAS® B·R·A·H·M·S PCT, pour le dosage de la procalcitonine dans le diagnostic précoce des infections bactériennes sévères (e.g. le sepsis).