Pioneering diagnostics

Sepsis

Le sepsis, maladie infectieuse méconnue, est pourtant l’une des premières causes de décès dans le monde.

Plus connu sous le nom de septicémie, le sepsis correspond à une réponse aigüe (fièvre, baisse de tension artérielle, etc.) de l’organisme se défendant face à une infection sévère. Il doit être identifié – et traité – précocement : si le sepsis est diagnostiqué et la première dose de traitement administrée en moins d’une heure, le taux de survie du patient avoisine les 80 %. Sinon la mortalité croît très rapidement.

L’enjeu de santé public

  • Le sepsis fait plus de victimes (20 à 30 millions de personnes) dans le monde chaque année que le cancer du sein, le cancer de la prostate et le VIH/Sida réunis.
  • Le nombre de victimes du sepsis est en constante augmentation, en raison du vieillissement de la population, des techniques de diagnostic invasives et de la résistance accrue aux antibiotiques.
  • C’est la cause de mortalité la plus répandue dans les unités de soins intensifs.

Le sepsis touche chaque année plus de 20 millions de personnes dans le monde

Le rôle du diagnostic in vitro

  • Le sepsis est souvent diagnostiqué trop tardivement car les symptômes cliniques et les signes biologiques actuellement utilisés pour diagnostiquer le sepsis, comme une élévation de la température, du pouls, de la fréquence cardiaque ou des leucocytes ne sont pas spécifiques.
  • Le diagnostic est clairement désigné comme l’une des armes majeures pour enrayer la maladie par la Global Sepsis Alliance, une organisation caritative œuvrant pour une meilleure connaissance de la problématique mondiale du sepsis. Celle-ci souhaite que d’ici 2020 « au moins 60 % des structures de médecine générale et communautaires » dépistent systématiquement le sepsis chez des patients présentant une pathologie infectieuse aigüe.
  • Le sepsis requiert une prise en charge thérapeutique immédiate : dans cette course contre la montre, notre test de dosage du taux de procalcitonine, VIDAS® B·R·A·H·M·S PCT, permet en 20mn de donner une indication précoce d’infection bactérienne sévère pour la mise en place d’une thérapeutique antibiotique adaptée.
  • Demain, de nouveaux systèmes permettront la réalisation de tests en dehors des grands laboratoires centralisés : plus faciles d’utilisation, ils pourront être effectués au plus près des patients.

  • Leader mondial en microbiologie, bioMérieux est engagé de longue date dans la lutte contre le sepsis. Nous proposons des solutions de diagnostic rapide ainsi que des tests permettant d’orienter l’antibiothérapie des patients victimes d’un sepsis. bioMérieux est également partenaire de la Journée Mondiale du Sepsis.