Pioneering diagnostics

Notre vision de l'innovation

Parce qu’il appuie la décision médicale, le diagnostic in vitro est un maillon essentiel de la chaîne de santé. Avec les formidables avancées que connaissent la médecine et les sciences du vivant, avec le développement de technologies nouvelles, son rôle a considérablement évolué. Pour bioMérieux, l'innovation est indispensable pour améliorer la santé dans le monde. Explications de Kirk Ririe, Chief Innovation Officer.

Quelle est la place de l’innovation chez bioMérieux ?

Dans le domaine de la santé, et en particulier dans celui du diagnostic in vitro, l’innovation n’est pas une alternative : elle est indispensable pour répondre aux enjeux de santé publique, partout dans le monde. Pour bioMérieux, dont l’esprit pionnier et l’audace soufflent depuis plus de 50 ans, ce n’est pas un vain mot. Innover est vraiment dans notre ADN. Nous employons d’ailleurs environ 1 600 collaborateurs dans 17 centres de recherche dans le monde.

Depuis notre création, nous avons fait le choix d’investir sur des secteurs où nous avons une compétence différenciée, qui apporte une réelle valeur ajoutée. C’est ainsi que nous avons acquis plusieurs positions de leader : en microbiologie clinique, en diagnostic syndromique des maladies infectieuses et en contrôle microbiologique industriel.

Pour maintenir ce niveau d’excellence et apporter des réponses aux nouveaux enjeux de santé publique – par exemple l’émergence de nouvelles maladies infectieuses, la résistance bactérienne aux antibiotiques, la lutte contre le sepsis, le contrôle de la qualité microbiologique ou la stérilité des produits industriels tels que l’alimentation, ou les cosmétiques ou encore la stérilité des produits pharmaceutiques -, nos équipes se mobilisent pour développer des tests de diagnostic. Avec deux objectifs prioritaires :

  • renforcer la valeur médicale du diagnostic, avec des tests à forte valeur clinique et décisionnelle pour les cliniciens, grâce à l’identification et la caractérisation plus précise des pathogènes ;
  • fournir des résultats plus rapides et plus fiables, pour améliorer in fine la prise en charge des patients et la sécurité des consommateurs de produits industriels.
     

Quels sont vos moteurs ?

Dans le domaine clinique, l’innovation pour bioMérieux c’est donner aux patients et aux médecins l’information dont ils ont besoin, au bon moment. Le cœur de cible est vraiment le patient, partout dans le monde. Notre démarche est parfaitement en phase avec le concept de médecine des 4P, selon lequel la santé à l’avenir sera préventive, prédictive, personnalisée et participative.

Nous nous distinguons par une approche holistique du diagnostic, avec une offre faite de solutions complémentaires. Nous sommes un pure player du diagnostic in vitro et à ce titre nous développons des solutions qui font appel aux trois expertises clés du diagnostic in vitro, en fonction de la maladie suspectée chez le patient : la microbiologie, la biologie moléculaire et les immunoessais.

En combinant ces trois expertises, nous visons à proposer des solutions à forte valeur médicale et au meilleur coût. Par exemple, en ce qui concerne le sepsis, chaque minute compte pour diagnostiquer l’infection et connaitre la réponse de l’hôte, c’est-à-dire le patient. La grande diversité et la complémentarité de notre offre apportent des éléments essentiels aux professionnels de santé pour prendre la bonne décision médicale le plus rapidement possible et donc améliorer l’état de santé du patient.
 

Concrètement, sur quels sujets travaillent vos équipes ?

Pour illustrer notre capacité à faire bouger les lignes dans le domaine du diagnostic in vitro, nous pouvons citer le panel BIOFIRE FILMARRAY® Méningite-Encéphalite. Ce panel, d’une valeur médicale unique et hautement bénéfique, répond au besoin critique et encore non satisfait d'une identification rapide et précise des infections du système nerveux central. Avec un temps de réponse d’une heure environ – contre plusieurs jours avec les techniques traditionnelles –, ce panel complet teste, dans le liquide céphalorachidien, les 14 agents pathogènes les plus courants, responsables des méningites et encéphalites extrahospitalières. Grâce à cette innovation, nous sauvons des vies ! De telles découvertes font battre le cœur de bioMérieux depuis plus de 50 ans et c’est une grande fierté pour nos équipes d’avoir une mission utile à la société.

Les technologies de l’information sont déjà en train de révolutionner le domaine de la santé et du diagnostic en particulier. Nous menons des projets de recherche dans le séquençage génomique, la microbiologie ultra-rapide avec pour but ultime de raccourcir toujours davantage le temps de rendu des résultats et la précision. La métagénomique, l’ensemble des sciences dites « -omics » et le smart data vont transformer le diagnostic de demain. Devant la croissance exponentielle du nombre de données biologiques complexes, tout l’enjeu est de réussir à les exploiter et à les rendre facilement compréhensibles pour aider les professionnels de santé dans leur choix thérapeutique. Et tout cela dans le temps du soin.

Dans notre domaine, l’innovation doit apporter de la valeur médicale pour améliorer la prise en charge des patients. Le choix de nos projets de recherche est guidé par l’écoute des besoins de nos clients et la veille technologique et technique. Et, pour renforcer notre savoir-faire de nouvelles technologies de pointe, nous n’hésitons pas à faire appel à la croissance externe et aux partenariats avec des acteurs de la recherche publique ou privée.

Savoir s’entourer des meilleures expertises, c’est aussi ça être pionnier !