Pioneering diagnostics

Médecine d’urgence et maladies cardiovasculaires

Quand chaque minute compte, les tests d’urgence permettent d’accélérer le diagnostic et donc la prise en charge du patient.
 

L’engorgement des services d’urgences et la gravité des pathologies cardio-vasculaires nécessitent des outils performants afin de trier les patients pour les orienter le plus rapidement possible vers la structure la plus appropriée : soins intensifs, hospitalisation ou sortie de l’hôpital.

L'enjeu de santé publique

  • Les maladies cardiovasculaires constituent la principale cause de mortalité dans le monde.
    • Elles ont causé 17,3 millions de décès en 2008.
  • Elles ont un impact majeur sur la durée de vie des individus et leur qualité de vie, mais également sur les coûts de santé publique et l’économie des pays.

Le rôle du diagnostic in vitro

Aux urgences, chaque minute compte. Les médecins urgentistes doivent évaluer rapidement la sévérité de la pathologie et orienter rapidement les patients vers la prise en charge la plus adaptée. Les tests de diagnostic in vitro sont alors une aide fiable et rapide.

  • La gamme bioMérieux destinée aux urgences offre un panel de tests pour le diagnostic précoce :
  • Ce panel est utilisable sur notre instrument VIDAS®. Simple, précise et fiable, cette solution participe à l’orientation diagnostique efficace des patients se présentant aux urgences.

La maladie thrombo-embolique

C’est une maladie méconnue et sous-estimée qui touche 4 millions de personnes chaque année dans les pays développés.

  • La thrombose veineuse ou phlébite et l’embolie pulmonaire sont les deux formes majeures de la maladie thrombo-embolique. Dans 70 % des cas, l’embolie pulmonaire est provoquée par un caillot sanguin migrant des membres inférieurs (thrombose veineuse) vers le poumon.
    • C’est une urgence vitale présentant des signes cliniques non spécifiques (douleur thoracique, difficulté à respirer, etc.) qui rend son diagnostic clinique difficile.
  • En raison de la gravité de la pathologie, la qualité des tests de diagnostic in vitro est cruciale.
    • Ainsi un résultat négatif du test VIDAS® D-Dimer Exclusion™ – considéré comme la technique de référence par les experts et détectant des fractions du caillot - permet d’exclure à plus de 99,9 % le diagnostic de thrombose veineuse ou d’embolie pulmonaire. Des explorations longues et coûteuses (imagerie type scanner, doppler, etc.) ainsi qu’un traitement anticoagulant astreignant seront ainsi évités.

Le syndrome coronarien aigu

Le syndrome coronarien aigu (SCA) provient d’une oblitération d’une artère coronaire par une plaque d’athérome, provoquant une obstruction du flux sanguin indispensable au fonctionnement du muscle cardiaque. Il regroupe l'infarctus du myocarde et l'angine de poitrine instable.

  • Il se caractérise par une douleur intense dans la poitrine, irradiant éventuellement dans les bras et la mâchoire, et une baisse de la pression artérielle, accompagnée de sueurs, nausées, essoufflement, etc.
  • La rapidité du diagnostic clinique est clé afin de prendre en charge le patient le plus rapidement possible après son arrivée aux urgences. Afin d’assurer le meilleur pronostic possible, il est recommandé que les patients soient traités dans l’heure : le dosage rapide des marqueurs cardiaques joue ainsi un rôle essentiel dans la survie des patients.
  • Parmi les examens effectués, deux sont déterminants : le test sanguin troponine et l’électrocardiogramme. La réalisation d’une échocardiographie et d’une angio-scintigraphie cardiaque complètent la prise en charge.
    • Des tests de diagnostic in vitro complémentaires mesurent certaines substances libérées dans la circulation sanguine lors de la destruction des cellules cardiaques, comme la troponine considérée comme le meilleur marqueur biologique pour le diagnostic de l’IDM car spécifique du cœur. L’association de différents marqueurs cardiaques et l’évolution de leurs taux respectifs permettent de préciser le diagnostic.
    • bioMérieux propose le dosage de la troponine ainsi que de 2 autres marqueurs complémentaires (myoglobine et CK-MB).

L’insuffisance cardiaque

23 millions d’insuffisant cardiaques. Il s’agit d’une pathologie progressivement invalidante qui atteint les personnes âgées et survient à la suite d’autres pathologies cardiaques, telles que l’infarctus du myocarde, qui ont affaibli le cœur.

  • L’insuffisance cardiaque évolue sur un mode chronique marqué par des épisodes aigus correspondant à une aggravation de la maladie et constituant une urgence vitale. Les symptômes cliniques sont variés et souvent non spécifiques (difficulté à respirer, fatigue, toux).
  • L’examen clinique permet une première approche diagnostique, complété par des examens tels que : radiographie pulmonaire, échocardiographie.
  • Des tests de diagnostic in vitro les complètent. bioMérieux propose :
    • Un test spécifique pour le diagnostic de l’insuffisance cardiaque aiguë et chronique : VIDAS® NT-proBNP. Un résultat négatif permet d’éliminer un diagnostic d’insuffisance cardiaque aiguë et constitue pour le clinicien un outil complémentaire puissant pour le diagnostic et l’orientation des patients souffrant de difficulté/détresse respiratoire aiguë.
    • Un test innovant : VIDAS® Galectin-3, expliquant le processus fibrotique sous-jacent et responsable d’insuffisance cardiaque de mauvais pronostic qu’il faut prendre en charge et traiter de façon plus agressive.