Pioneering diagnostics

Le cancer

Le diagnostic précoce et précis d’un cancer augmente fortement les chances de guérison du patient.

 

Le cancer est un groupe de maladies caractérisées par la croissance incontrôlée de cellules anormales et leur dissémination dans le corps du patient. Un tiers au moins des cancers pourrait être évité en limitant les facteurs de risque connus (tabagisme, mauvaise alimentation, exposition à des produits carcinogènes). Un dépistage précoce ainsi qu’un traitement efficace et adapté pourrait permettre de traiter un autre tiers de cas.

 

 

 

L'enjeu de santé publique

  • 11 millions de nouveaux cas de cancer diagnostiqués dans le monde chaque année.
  • 7 millions de morts du cancer chaque année dans le monde.
  • Les cancers du sein, du colon/rectum, de la prostate et du poumon représentent la moitié des cancers diagnostiqués.
  • Le cancer du col de l’utérus est la 2ème cause de décès par cancer des femmes dans le monde après le cancer du sein.
  • Au niveau mondial l’impact économique des décès précoces et des invalidités liés au cancer a atteint 895 milliards de dollars en 2008, soit 1,5 % du produit intérieur brut (PIB) du monde.

L’approche théranostique

  • Grâce aux avancées dans la connaissance de la pharmacogénétique des cancers, une approche théranostique, aussi appelée médecine personnalisée, est maintenant possible grâce à la combinaison de :
    • thérapies ciblées, spécifiques d’un biomarqueur donné ;
    • tests compagnons, permettant l’identification des patients qui pourront bénéficier de ces traitements de manière sûre et efficace.
  • La médecine personnalisée permet ainsi de traiter chaque patient avec la thérapeutique qui lui est le mieux adaptée, avec une meilleure efficacité, une sûreté optimale et un taux de réponse amélioré.
  • bioMérieux s’est engagée dans le développement des tests de théranostic à forte valeur médicale permettant aux cliniciens de sélectionner le traitement en fonction de la capacité du patient à y répondre.
  • Ainsi, en 2013, bioMérieux a lancé THxID™ -BRAF*, son nouveau test moléculaire compagnon visant à détecter 2 mutations du gène BRAF V600 trouvées dans différents cancers, dont le mélanome. Développé en collaboration avec GSK, ce test de diagnostic compagnon est destiné aux patients ayant un mélanome avancé pour aider les oncologues à choisir le traitement approprié. Lire le communiqué de presse

    * marqué CE et validé par la FDA

Le rôle du diagnostic in vitro

  • Les tests biologiques sont utilisés pour mettre en évidence les modifications cellulaires et tissulaires consécutives à un cancer.
  • Les marqueurs tumoraux sont des substances secrétées par les cellules cancéreuses, détectables dans les liquides biologiques.
    • Leur détection peut indiquer de façon plus ou moins spécifique la présence d’une tumeur maligne ou orienter vers l’organe affecté.
      • Exemple : le PSA (antigène spécifique de la prostate) peut être élevé aussi bien en cas de cancer de la prostate qu’en cas d’infection prostatique.
    • Leur dosage permet d’orienter un diagnostic mais c’est surtout l’évolution de leur taux qui peut contribuer au suivi de la maladie et à l’évaluation de l’efficacité thérapeutique.
  • bioMérieux cible ses recherches sur les formes de cancers les plus répandues (sein, prostate et cancers colorectaux), ainsi que sur les cancers induits par des virus. Nous proposons des solutions pour le dépistage comme pour le suivi :

Type de cancer

Marqueurs tumoraux proposés par bioMérieux

Mélanome

Détection qualitative et simultanée des deux mutations V600E et V600K du gène BRAF

Sein

CA 15-3, CEA

Utérus

Détection d’oncogènes HPV actifs
(E6 / E7 mRNA)

Colorectal

CEA

Prostate

Total PSA, free PSA

Autres types:
foie, ovaires, pancréas, choriocarcinome, hémato-lymphoïde.

AFP, CA 19-9, CA 125, hCG, beta2 – Microglobuline